SYMEL : Syndicat Mixte Espace Littoraux de la Manche
Carte du littoral
La Manche : Syndicat Mixte Espace Littoraux de la Manche

Rechercher

Newsletter

Les dunes de Biville

Les dunes de Biville couvrent plus de 700 hectares du littoral de la Hague, entre le cap de Flamanville et les falaises d’Herqueville. Elles constituent un massif naturel exceptionnel, tant par la qualité de ses paysages que sa richesse botanique.
Utilisée dans sa plus grande partie comme champ de manœuvres militaires depuis le début du XXeme siècle, le site a pu bénéficier d’une relative protection face à divers facteurs de détérioration observés sur d’autres sites de dunes de département de la Manche (construction, maraîchage, fréquentation anarchique,...). La cession progressive des terrains militaires au Conservatoire du littoral permettra bientôt l’établissement d’une politique de gestion globale en faveur de la protection et de la mise en valeur du massif dunaire.


Les dunes de Biville s’étendent sur quatre communes littorales de la Hague : Biville, où la dune est propriété communale (190 ha), Vasteville où elle est propriété du ministère de la Défense (296 ha) et Héauville et Vauville, où le Conservatoire du littoral et les communes se partagent la propriété (185 ha).
Les parties communales bénéficient de conventions de gestion tripartites (Conservatoire du littoral, SyMEL et communes) ayant pour objectifs la préservation et la mise en valeur de ces espaces naturels. La partie militaire est en cours de démilitarisation en vue de sa cession au Conservatoire du littoral.
Les dunes intègrent le site Natura 2000 « Massif dunaire de Héauville à Vauville » car elles abritent des milieux naturels d’intérêts communautaires : Dunes fixées à végétation herbacée (ou dunes grises), dépressions humides intradunales.

 


 



La formation des dunes :
Au cours de la dernière grande transgression marine, la mer et le vent ont lentement accumulé du sable issu de la plaine littorale contre la falaise morte qui s’étendait de Vauville à Vasteville, ensevelissant en même temps une zone humide située en aval de la falaise. Les vents dominants d’Ouest ont ensuite modelé la dune que la végétation a progressivement figé.
La faune et la flore :
Les inventaires ont établi l’importance et l’intérêt du patrimoine des dunes de Biville. Le site regroupe la succession végétale caractéristique complète des dunes atlantiques (laisse de mer et haut de plage, dune embryonnaire, dune blanche ou mobile et dune grise ou fixée). S’y associe un réseau de mares temporaires dites « pannes humides » favorables à la reproduction de batraciens et à une végétation spécifique.

 


La vulnérabilité du site provient essentiellement de la fragilité permanente du milieu face à la fréquentation. Dans la dune blanche, l’impact du piétinement doit être contrôlé par la canalisation du public au niveau des principaux accès à la plage à l’aide de ganivelles. La dune grise est, quand à elle, mise en défens par des plots qui empêchent la pénétration des véhicules, et notamment des tout-terrains.

Photo ganivelles
La dynamique naturelle de la végétation se traduit par une fermeture progressive du milieu, qu’il s’agisse de la dune grise avec la Fougère aigle (Pteridium aquilinum), le Troène (Ligustrum vulgare),le Prunelier (Prunus spinosa) et l’Ajonc d’Europe (Ulex europeaus) ou des dépressions humides avec les saules.Sur les parties les plus évoluées de l’arrière-dune, la fermeture du milieu est contenue par des opérations de débroussaillage suivies de pâturage pour l’entretien. Deux enclos ont actuellement été installés sur le massif dunaire, un à Héauville (5 ha) et l’autre à Biville (15 ha). Ces enclos sont confiés à des éleveurs locaux pour un pâturage mixte (principalement ovin/caprins).


Les dépressions dunaires sont débroussaillées et, dans certains cas, recreusées afin de retrouver des niveaux d’eau favorables à la végétation pionnière caractéristique de ces milieux.
Suite à ces actions de gestion, des suivis de végétation sont mis en place afin d’évaluer leur impact.
Toute l’année les inventaires faunistiques et floristique sont suivis et complétés afin d’améliorer notre connaissance des dunes de Biville et y appliquer une meilleure gestion

 

 

Newsflash


Inauguration des accessibilités & jalonnements de sécurité du site de Lindbergh ... 

 

à SAINT-LO-D'OURVILLE, EN PARTENARIAT avec le Conservatoire du littoral, le SyMEL, le Servie Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) et la Commune de SAINT-LO D'OURVILLE, UN PLAN D’INTERVENTION SÉCURITÉ a été réalisé....

Lire la suite...

 


Le SyMEL propose 3 magnifiques livrets dédiés à la richesse floristique de sites naturels protégés de la Hague

 

réalisés grâce à la participation des enfants de plusieurs écoles du secteur de la Hague, à l'implication des enseignants et aux compétences du gardes du littoral, du graphiste. Découvrez-les ! 

 

 

 

 

Lire la suite...


Archipel de Chausey : le bilan du nettoyage du sound, et l'arrivée d'un service civique volontaire...

 

Dans le cadre de leurs missions de préservation du domaine public maritime de l'archipel, intervention du Conservatoire du littoral et du SyMEL pour une nouvelle opération de nettoyage du Sound, ...

 

Le programme Plaisance Durable Chausey, lancé par le Conservatoire du littoral avec l’Association des Plaisanciers de Hérel (APH), prend cet été une nouvelle dimension avec l’arrivée d’un service civique,...

 

 

Lire la suite...