SYMEL : Syndicat Mixte Espace Littoraux de la Manche
Carte du littoral
La Manche : Syndicat Mixte Espace Littoraux de la Manche

Rechercher

Newsletter

 

Le pâturage :
      Depuis maintenant 5 ans, le SyMEL mène en collaboration avec des éleveurs des expériences de pâturage. Les expérimentations ont débouché en 2004 sur la création d’un parc de 34 hectares dans la réserve de chasse au nord du site. L’objectif de la gestion est de favoriser et conserver la lande. Le milieu n’étant pas particulièrement productif, il est nécessaire de fournir une grande superficie à l’éleveur afin de favoriser les phénomènes de parcours des animaux. Dans ces conditions, les animaux sont capables de prendre du poids (tests effectués sur un troupeau ovin en 2005). La superficie fournie à l’éleveur permet de mettre un nombre d’animaux suffisant pour avoir une réalité économique. C’est le mode de gestion le plus durable car il redonne une fonction économique aux landes.
      Attention aux vermifuges !!
      La faible quantité d’animaux à l’hectare fait de la lande un milieu « sain ». Les animaux sont néanmoins (là comme ailleurs...) vermifugés. On veillera à fournir aux animaux des vermifuges qui ne sont pas mortels pour « la faune non-cible », c’est-à-dire les insectes coprophages. Produire des insectes, c’est améliorer la décomposition de fèces au sol, c’est aussi fournir un nombre considérable de proies aux oiseaux.
      Gérer les niveaux d’eau :
      La Lande du camp a été drainée. Des actions de rebouchage des anciens drains sont en cours car c’est sur ces zones drainées que nichaient autrefois les vanneaux et autres courlis. C’est également dans ces zones que l’on trouve la plus grande concentration de flore patrimoniale.

le suivi opérationnel
Le rôle du SyMEL est de gérer des espaces naturels. Les modes de gestion sont avant tout des outils de conservation des habitats. Il convient donc de « suivre » certains paramètres afin de s’assurer que la gestion est bénéfique aux habitats. Les suivis concernent aussi les animaux de l’éleveur (prise de poids...). Une série d’objectifs de conservation des espèces ou des milieux est d’abord définie, il faut ensuite s’assurer que la gestion atteint ces objectifs. Par exemple, le premier plan de gestion mettait l’accent sur un papillon, l’Azuré des mouillères, et sa plante hôte, la Gentiane pneumonanthe. (photo) Un suivi par comptage des plantes et des œufs présents sur les plantes a été effectué de 2001 à 2005. Le nombre de gentianes a été multiplié par 5 sur la lande durant ce laps de temps et le nombre d’œufs de papillons par 12 !


Newsflash


Inauguration des accessibilités & jalonnements de sécurité du site de Lindbergh ... 

 

à SAINT-LO-D'OURVILLE, EN PARTENARIAT avec le Conservatoire du littoral, le SyMEL, le Servie Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) et la Commune de SAINT-LO D'OURVILLE, UN PLAN D’INTERVENTION SÉCURITÉ a été réalisé....

Lire la suite...

 


Le SyMEL propose 3 magnifiques livrets dédiés à la richesse floristique de sites naturels protégés de la Hague

 

réalisés grâce à la participation des enfants de plusieurs écoles du secteur de la Hague, à l'implication des enseignants et aux compétences du gardes du littoral, du graphiste. Découvrez-les ! 

 

 

 

 

Lire la suite...


Archipel de Chausey : le bilan du nettoyage du sound, et l'arrivée d'un service civique volontaire...

 

Dans le cadre de leurs missions de préservation du domaine public maritime de l'archipel, intervention du Conservatoire du littoral et du SyMEL pour une nouvelle opération de nettoyage du Sound, ...

 

Le programme Plaisance Durable Chausey, lancé par le Conservatoire du littoral avec l’Association des Plaisanciers de Hérel (APH), prend cet été une nouvelle dimension avec l’arrivée d’un service civique,...

 

 

Lire la suite...