SYMEL : Syndicat Mixte Espace Littoraux de la Manche
Carte du littoral
La Manche : Syndicat Mixte Espace Littoraux de la Manche

Rechercher

Newsletter

Les falaises de Carolles

Les falaises de Carolles et Champeaux se situent dans le sud du département de la Manche, sur la côte Ouest entre Avranches et Granville. Sur la côte Ouest du département, c’est l’unique site à falaises au sud, ce type de côte ne réapparaissant ensuite que 70 km plus au nord à partir des caps de Carteret et de Flamanville et la Hague.


Ces falaises présentent tout d’abord un intérêt paysager important puisqu’elles offrent un magnifique point de vue sur la baie du Mont-Saint-michel. D’allure massive et atteignant en moyenne 60 à 70 mètres de hauteur, elles ont un abrupt réduit et des pentes très convexes couvertes de landes à bruyères, ajoncs, genêts, pruneliers … Sur le plateau, en retrait, des parcelles sont mises en cultures ou vouées à l'élevage. Le massif rocheux est entaillé par un vallon pittoresque au fond duquel coule un ruisseau côtier rapide, le Lude.  La présence, sur un territoire de taille modeste, d’une grande diversité de milieux induit une quantité importante d’espèces différentes aussi bien au niveau de la faune que de la flore. Situées entre deux pôles de fréquentation touristique importants (Granville et le Mont Saint Michel), la gestion de la fréquentation est ici plus qu’ailleurs un enjeu majeur.

 


 


 

Longtemps à l’écart des grandes voies de circulation, le site des falaises s’est ouvert au public dès le 19è, avec le développement des stations balnéaires de Jullouville et Carolles-plage. Cet espace jusqu’alors agricole est devenu soudainement « site pittoresque » pour les vacanciers et les artistes. La société du 19ème siècle a recherché sur le site des falaises de Champeaux-Carolles les notions de pittoresque, de panorama et les lieux où s’exprimaient des formes apparentées fortement à la nature (rochers, croissance non régulière des arbres, végétation pionnière des ajoncs, genêts…).
Aujourd’hui, le site des falaises s’affirme comme un des hauts lieux naturalistes de la Manche, à l’orée d la Baie du Mont Saint Michel ;

La flore
Sur l’ensemble du site la flore vasculaire offre une extraordinaire diversité spécifique : pas moins de 480 plantes différentes croissent ici, soit plus du tiers de la flore du département de la Manche. Cette richesse s’explique par la situation littorale, par la juxtaposition de niveaux de végétations très étagés depuis les pelouses rases jusqu'à la forêt.
Au dela de la flore typique des landes falaises (ajonc d’Europe et ajonc nain, genêt à balai, bruyère cendrée et fougère aigle) la flore compte un certain nombre de plantes protégées, rares ou très rares, ayant une grande valeur patrimoniale.

 


 


 



la faune
La mosaïque d’habitats sur le site est favorable à une grande diversité faunistique.
Avec 30 espèces d’orthoptères, le site de Carolles est l’un des plus riches de Normandie; en ce qui concerne les papillons, ce sont 348 espèces qui cohabitent sur le site. Cette abondance s’explique non seulement par la position littorale et la qualité environnementale de ces falaises mais aussi par leur diversité floristique remarquable
Pour les oiseaux, ces falaises sont un haut lieu de la migration postnuptiale. En effet, elles sont situées sur un important couloir migratoire entre le Nord et le Sud de l’Europe, et survolées chaque année par près de 1 million de passereaux (pinsons, pipits, grives, pigeons, linottes, étourneaux…).
En partenariat avec le Groupe Ornithologique Normand, le SyMEL gère une réserve ornithologique, afin de favoriser notamment l’alimentation des passereaux en migration


 


 


Le paysage
Dans la continuité du travail déjà réalisé de nouvelles actions viseront à protéger les espaces les plus sensibles, à requalifier les zones les plus dégradées et à sauvegarder le caractère pittoresque du site qui fait sa réputation depuis plus de 100 ans.
Certaines actions remettront en lumière des paysages délaissés, des parcelles abandonnées que la dynamique de la végétation a fini par effacer.

La réhabilitation des sentiers
La fréquentation touristique entraîne des nuisances et des dégradations qui risquent, à court terme, d’altérer fortement les qualités écologiques et paysagères du site.
C’est pour cette raison que le Conservatoire et le SyMEL vont mettre en œuvre une restauration sur certains tronçons de sentiers.
L'intérêt du projet est de garder cet espace ouvert à tous ceux qui l'apprécient et aiment s'y promener, tout en garantissant sa pérennité.


Newsflash


Inauguration des accessibilités & jalonnements de sécurité du site de Lindbergh ... 

 

à SAINT-LO-D'OURVILLE, EN PARTENARIAT avec le Conservatoire du littoral, le SyMEL, le Servie Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) et la Commune de SAINT-LO D'OURVILLE, UN PLAN D’INTERVENTION SÉCURITÉ a été réalisé....

Lire la suite...

 


Le SyMEL propose 3 magnifiques livrets dédiés à la richesse floristique de sites naturels protégés de la Hague

 

réalisés grâce à la participation des enfants de plusieurs écoles du secteur de la Hague, à l'implication des enseignants et aux compétences du gardes du littoral, du graphiste. Découvrez-les ! 

 

 

 

 

Lire la suite...


Archipel de Chausey : le bilan du nettoyage du sound, et l'arrivée d'un service civique volontaire...

 

Dans le cadre de leurs missions de préservation du domaine public maritime de l'archipel, intervention du Conservatoire du littoral et du SyMEL pour une nouvelle opération de nettoyage du Sound, ...

 

Le programme Plaisance Durable Chausey, lancé par le Conservatoire du littoral avec l’Association des Plaisanciers de Hérel (APH), prend cet été une nouvelle dimension avec l’arrivée d’un service civique,...

 

 

Lire la suite...