Pourquoi gérer
Sans gestion, les landes de Lessay reprendraient leur évolution si longtemps interrompue par l’homme et retourneraient à l’état de forêts.
Seulement voilà : la plupart des plantes et animaux rares (et bien souvent protégés) présents dans les landes disparaîtront si les landes se ferment.
Il est donc nécessaire de gérer la lande afin de maintenir le milieu ouvert.

Comment gérer
Le meilleur moyen de gérer une lande, c’est encore de retrouver les gestes et usages anciens, qui l’ont façonnée.
La fauche/exportation :
C’est la méthode la plus simple pour éviter un embroussaillement, il suffit de faucher ou broyer la végétation tous les 3 à 5 ans. Mais attention ! Broyer ne suffit pas ! Si les produits de coupe ne sont pas exportés, la matière décomposée se minéralise et enrichit le sol. La lande se transforme alors en prairie acide (de nombreux layons de chasse sont gérés de la sorte). Le problème de cette pratique est que plus personne ne s’intéresse aux broyats issus de landes, cela devient donc coûteux pour la collectivité et n’est que peu durable..Des essais de valorisation locale des broyats de landes sont actuellement en cours. On sait que ces broyats contiennent peu d’azote et beaucoup de carbone, ce qui peut être un excellent support pour le compostage des fumiers trop liquides.