Soustitre
Certains oiseaux, tels la Bergeronnette des ruisseaux ou le Troglodyte mignon, trouvent dans les murets une cavité sûre pour nicher.
Les anfractuosités des murets accueillent aussi des végétaux dits rupestres comme le Sedum des anglais (Sedum anglicum), petite plante charnue qui se développe en tapis au sommet des murets et l’Ombilic rupestre (Umbilicus rupestris), facilement reconnaissable avec ses feuilles peltées.
D’autres végétaux profitent de l’abri qu’offrent les murets contre le vent, c’est le cas de la Digitale pourpre (Digitalis purpurea) aux inflorescences remarquables.
Les rares arbustes à se développer au dessus des murets, souvent des Aubépines, sont soumis au phénomène d’anémomorphose qui leur donne un port caractéristique