Longtemps à l’écart des grandes voies de circulation, le site des falaises s’est ouvert au public dès le 19è, avec le développement des stations balnéaires de Jullouville et Carolles-plage. Cet espace jusqu’alors agricole est devenu soudainement « site pittoresque » pour les vacanciers et les artistes. La société du 19ème siècle a recherché sur le site des falaises de Champeaux-Carolles les notions de pittoresque, de panorama et les lieux où s’exprimaient des formes apparentées fortement à la nature (rochers, croissance non régulière des arbres, végétation pionnière des ajoncs, genêts…).
Aujourd’hui, le site des falaises s’affirme comme un des hauts lieux naturalistes de la Manche, à l’orée d la Baie du Mont Saint Michel ;

La flore
Sur l’ensemble du site la flore vasculaire offre une extraordinaire diversité spécifique : pas moins de 480 plantes différentes croissent ici, soit plus du tiers de la flore du département de la Manche. Cette richesse s’explique par la situation littorale, par la juxtaposition de niveaux de végétations très étagés depuis les pelouses rases jusqu'à la forêt.
Au dela de la flore typique des landes falaises (ajonc d’Europe et ajonc nain, genêt à balai, bruyère cendrée et fougère aigle) la flore compte un certain nombre de plantes protégées, rares ou très rares, ayant une grande valeur patrimoniale.