Imprimer

Module C3

Compréhension du déterminisme du recrutement des bivalves sous contraintes environnementales et anthropiques

 

Ce projet  fait suite  au programme européen MAIA (Marine protected Areas In the Atlantic Arc) dans lequel le MNHN (Museum National d’Histoire Naturelle) s’est intéressé à un état de la structure et de la dynamique de quelques populations de praires choisies dans l’archipel.

prélèvement de bivalves

 

Pour compléter et comprendre les variabilités observées, l’objectif est maintenant d’étudier la dynamique du recrutement  des praires dans l'archipel. Ce projet se décompose en 3 volets :
1) Etude de la variabilité du recrutement des bivalves au regard de la fonctionnalité des habitats benthiques de l’archipel de Chausey (Thèse du MNHN 2012-2015) ;
2) Impact des activités humaines sur la variabilité du recrutement des bivalves des sables hétérogènes intertidaux de l’archipel de Chausey (Post-doc UQAR/ISMER 2013-2014) ;
3) Naissain de praire Venus verrucosa : du milieu naturel jusqu'à sa production (MSc UQAR/ISMER 2014-2015).

Ce projet est mené par le MNHN/CNRS et l’Ifremer avec un démarrage à l’automne 2012 et une fin de projet en 2016.

En savoir plus :

fiche descriptive