En reproduction, les oiseaux paludicoles tels que le Bruant des roseaux Emberiza schoeniclus, la Cisticole des joncs Cisticola juncidis, la Bouscarle de Cetti Cettia cetti, le phragmite des joncs Acrocephalus schoenobaenus se font entendre dès le début du printemps.

Quelques oiseaux d’eau comme la Foulque macroule Fulica atra, le Cygne tuberculé Cygnus olor, les Vanneaux huppés Vanellus vanellus et exceptionnellement le chevalier gambette Tringa totanus nichent discrètement aux quatre coins des marais.


Enfin quelques espèces égarées utilisent exceptionnellement les marais en terre d’asile. Ce fût le cas pour deux Glaréoles à collier Glareola pratincola en mai 2006, espèce méditerranéenne et de deux phalaropes à bec large Phalaropus fulicarius en novembre 2005, espèce pélagique.