Imprimer

Un Témoignage de l'agriculture littorale

Paysage exclusivement crée par l’Homme, le bocage littoral du département de la Manche est à la fois un témoignage du passé pour son origine (qui remonte parfois au XIIe siècle) et une marque de l’activité agricole actuelle dans le département par sa préservation et son entretien. Entre le Val de Saire, la Côte des Îles et la Hague, les types de bocage diffèrent selon les secteurs, offrant ainsi une grande diversité de paysages (prairies, cultures, vergers, mares,…). Des paysages auxquels les habitants du département sont attachés.

En différents endroits, le bocage a gagné sur les landes, les dunes, les marais, constituant une preuve que l’homme s’est obstiné depuis longtemps à vouloir conquérir les « terres vaines et vagues » en les aménageant pour l’activité agricole avec ses talus, ses haies, ses murets.

Mais ces paysages ne sont pas figés, avec la participation des exploitants agricoles locaux, ils s’aménagent, ils s’entretiennent.