Imprimer

Les dunes, description

Les mielles du Cotentin : le pays du milgreu

Vous avez dit « mielles » ? Il serait regrettable de parler des dunes du Cotentin sans parler « des mielles ». Car localement c'est comme ça qu'on les nomme. Ce nom issu du vieux scandinave « Mjellar » (pluriel de Melr) signifie dunes de sables et désigne aussi bien les dunes sauvages que les dunes cultivées pour le maraichage.Il en est de même pour l'oyat appelé le « milgreu », où l'on retrouve cette même racine, et qui constitue l'herbe des dunes par excellence.

Un paysage dunaire sur la Côte Ouest.

Le cap de Carteret marque la charnière entre les dunes du nord et du sud de la Côte Ouest du Cotentin. Au nord du Cap de Carteret se trouvent les massifs de dunes perchées où lors de la formation des dunes, le sable s'est plaqué contre la falaise fossile des anciens rivages. Au sud du cap, les formes dunaires sont plus basses, et certains cordons dunaires ont été percés par des rivières donnant naissance aux havres.
Ces falaises fossiles culminent à une altitude moyenne de 60 mètres, tandis qu'une plaine côtière, installée sur d'anciens marais littoraux, s'étend parfois sur plusieurs kilomètres de large entre collines et cordons dunaires, de Granville à Carteret. Au nord, on distingue deux grands massifs dunaires de dunes perchées :
- les dunes de Heauville à Vauville
- et les dunes de Surtainville à Carteret dont font parti les dunes d'Hatainville.
Ces vastes ensembles quasiment vierges de toute urbanisation s'étendent sur des surfaces considérables (660 Ha pour le premier, et 800 Ha pour le second) et peuvent s'étendre dans les terres sur plus d'un kilomètre par rapport au rivage. Leur altitude, liée à celles des falaises fossiles est parfois relativement importante : 110 mètres à Biville au Calvaire des dunes.

Au sud : ce vaste champ de dunes est fragmenté par l'urbanisation avec quelques cités Balnéaires Barneville Plage, Saint Germain sur Ay Plage, Agon-Coutainville Plage...), l'activité maraichère (principalement de Portbail à Agon-Coutainville) et par les havres. De surface parfois importantes, ils s'étendent généralement peu dans les terres car ils sont généralement au contact de parcelles maraichères.


Dunes de Biville

Accolées aux havres, les dunes sont d'une rare beauté et le complexe dune-havre qui est exceptionnel sur les plans paysager l'est également d'un point de vue biologique. Des dunes à haute valeur écologique. Ce qui caractérise les dunes du Cotentin c'est sans aucuns doutes leur paysage ouvert.

Les dunes grises :

Habitat naturel prioritaire au niveau européen sont particulièrement bien représentées car l'activité agricole pastorale y est encore présente. Ce pâturage traditionnel et ancestral dans le Cotentin contribue largement à l'entretien du milieu. l'orchis grenouille, le saxifrage granuleux, l'arabette hirsute, le rosier pimprenelle ou encore l'oeillet des dunes (espèce protégée), la véronique en épi....


Les dépressions humides arrière dunaires, appelées localement « les fosses, sont de véritables oasis de vie pour la faune et la flore. C'est l'habitat privilégié pour 12 espèces d'amphibiens(tritons crêtés et marbrés , pélodyte ponctué et crapauds calamites...).


Triton marbré

Ces pelouses dunaires ont un intérêt écologique considérable, et abritent de nombreuses espèces qui recherchent les sols chauds et secs souvent calcaires, et par conséquent peu fréquents dans le contexte géologique du département et même du massif Armoricain : pour la flore citons,de nombreuses espèces végétales rares et protégées s'y développent : gentiane amère, ophioglosse langue de serpent, jonc aigu... 


Gentiane amère

L'entomofaune est également riche et diversifiée : Un état de conservation favorable.

L'état de conservation des habitats naturels diffère d'un secteur à l'autre et leur représentativité dépend généralement de la surface des sites. Sur la majorité des dunes du Cotentin, en dehors l'érosion du trait de côte, la tendance est à la fixation. Globalement plus on remonte vers le nord du département plus les massifs dunaires sont vastes et sauvages. Dans l'ensemble, pour les secteurs protégés, les dunes du Cotentin sont jugées dans un état de conservation favorable.

La préservation de ces paysages lunaires caractéristiques du département s'est faite grâce à l'action du Conservatoire du Littoral ou du Département. Sans leur intervention, tous ces espaces naturels auraient été urbanisés, anéantissant définitivement leurs intérêts paysagers et écologiques mais aussi historiques et culturels.


Oyat