Imprimer

Les falaises, gestion

La gestion

Les conditions, parfois extrêmes, dans lesquelles la flore et la faune trouvent à s'épanouir dans les falaises, font que le recours à une gestion active y est minime. En dehors de places ou l'homme a pu prendre pied pour cultiver quelques vergées,  l'exposition aux embruns, la faiblesse du sol, les conditions déssèchantes,  font que la végétation évolue très lentement, au point que certains écologues la qualifient de "climax", c'est à dire un stade d'évolution quasi bloqué par les conditions naturelles. Dans les endroits un peu plus abordables, sur replats de haut de falaise, souvent les quelques terres cultivées ou pâturées dans les siècles derniers sur des terres un peu plus profondes, voient se développper des formes plus hautes d'ajonc d'Europe ou de prunellier. Il peut donc y être intéressant de maintenir des pratiques de gestion telles que la coupe des arbustes, le pâturage ou encore le brûlis dirigé.


Chèvres dans les falaises de Jobourg

Ainsi, le troupeau de chèvres des falaises de Jobourg, témoignage des troupeaux de chèvres semi-domestiques qui amélioraient l'ordinaire des paysans d'autrefois tout en entretenant la falaise, est aujourd'hui géré par les gardes du SyMEL. 


exemple de monofil sur le Cap de Carteret

Enfin, ces espaces majestueux attirent énormément le public, qui souvent se presse sur les promontoires rocheux, au dessus d'à-pics de plusieurs dizaines de mètres. Il est donc indispensable de bien informer les visiteurs sur le danger potentiel de parcourir ces sites sans être bien chaussé, et être conscient du danger. De même, certaines zones en voie d'érosion avancée en raison du piétinement peuvent être soustraites à la fréquentation afin de faciliter leur recolonisation naturelle par la végétation, comme sur le cap de Carteret.

En raison de la nidification d'espèces d'oiseaux parfois rares et menacées, comme le Grand Corbeau, la pratique de certains sports comme le vol libre, peut être réglementée ; se renseigner auprès de la mairie ou du garde littoral.