Imprimer

Les Falaises, présentation

Rudes promontoires

Les falaises ponctuent régulièrement la côte ouest du département de la Manche, du nord de la Baie du Mont Saint Michel à la Hague. Elles surplombent la mer de la Manche de 60 m à Carolles, jusqu'à 127m à Jobourg. Frontière entre terre et mer, les falaises constituent des milieux naturels originaux aux ambiances paysagères changeantes.


Falaises d'Auderville

Rudes et obstinées dans la démence sauvage des tempêtes d'équinoxes, elles deviennent dorées et chaleureuses à la lumière d'un soleil d'été tombant. La conjugaison d'un substrat rocheux lessivé, de jeux variés d'exposition au soleil et au vent, de proximité à la mer et au sel régit la répartition verticale des plantes dans ce milieu. Des espèces végétales très spécialisées utilisent des niches aux conditions de sécheresse et de salinité importantes, alors que d'autres cherchent l'abri dans des failles moins exposées où suintent les ruissellements d'eau douce. La verticalité du milieu garantit une relative tranquillité à la faune et notamment aux oiseaux.


Baie d'écalgrain

Des colonies de cormorans huppés aux quelques couples de grands corbeaux, les falaises sont des sites importants de nidification et de nourrissage, en terme d'espèces et de quantité d'oiseaux. Leur situation dominante sur la mer permet des observations aisées au moment des passages migratoires. Le sentier GR 223 longe la côte et serpente dans ces paysages déchiquetés, vous offrant d'un coup des panoramas époustouflants.

 En savoir plus