Les Marais littoraux

Les marais arrière-littoraux sont des dépressions humides comprises entre la terre et les dunes. Dans la Manche, ce type de milieu se rencontre surtout dans le Val de Saire et au nord est de la baie du Mont-Saint-Michel.

Ces milieux s’identifient aisément grâce à une végétation particulière, dominée par les roselières ou les jonchaies. Ce sont également de grands espaces, verdoyants et humides.

salicorne

L’eau présente dans ces zones humides vient des bassins versant parcourus par des ruisseaux qui finissent leur course au pied des dunes. Ce qui en fait des marais d’eau douce dont le niveau dépend des précipitations. Pour certains marais l’eau va à la mer via un ouvrage hydraulique passant sous la dune.

L’eau douce est ainsi évacuée. Certains marais sont équipés d’ouvrages permettant l’évacuation de l’eau douce mais aussi l’entrée de l’eau de mer à marée haute.

De ce fait, ces marais sont d’eau saumâtre et se différencient des marais d’eau douce grâce une flore typique des près salés comme la salicorne, la soude…

Les marais sont composés d’une mosaïque de milieux, favorables à la présence de nombreuses espèces animales et végétales. Ils conviennent à toute espèce à la recherche de nourriture et de tranquillité. Il s’agit des plantes aquatiques, des insectes, des amphibiens, des reptiles, des poissons, des oiseaux d’eau, des mammifères…
Les marais sont également appréciés par l’Homme qui les entretient pour les besoins agricoles mais aussi pour des activités touristiques ou pour la chasse.

En savoir plus